Rechercher
  • louissimonbedard

La pénurie de main-d'œuvre




Faire face à une pénurie de main-d’œuvre


Dans notre marché du travail, la main-d’œuvre constitue un élément crucial pour le maintien ainsi que pour la progression d’une entreprise. Malheureusement, nous sommes actuellement en pénurie de main-d’œuvre et plusieurs entreprises souhaitent poursuivre leur croissance.


En effet, la Fédération Canadienne de l’entreprise indépendante a récemment publié un rapport concernant la difficulté des PME à se procurer de la main-d’œuvre. Il est mentionné que 67% des PME n’arrivent pas à pourvoir leur poste et qu’un peu plus du quart de ses entreprises refusent des ventes ou des contrats à cause de leur manque de main-d’œuvre.

Un excellent timing


Angus Reid (du cabinet-conseil en ressources humaines ADP Canada) estime que 2 employés sur 5 souhaiteront changer d’employeur dès que la Covid-19 sera moins présente.

J’espère donc que votre entreprise est en mode vente et que vous usez des meilleures stratégies pour attirer des candidats ! Plusieurs entreprises affichent des postes débutant à 25$ / heure ne nécessitant aucune formation ni expérience. D’autres publient plusieurs annonces sur plusieurs jobboards. De notre côté, nous prêchons pour notre paroisse en signifiant que la cooptation est probablement la meilleure façon actuelle de recruter du personnel. Nous aimons beaucoup l’idée d’intégrer le réseau de contacts des gens et de bâtir une équipe déjà en relation de confiance.



Nous sommes curieux; quelle est votre stratégie pour attirer vos candidats ?








 

Joly, C., Vincent, F. (2021). Pénurie de main-d’œuvre : défi de l’heure pour les petites et moyennes entreprises au Québec. Fédération Canadienne de l’entreprise indépendante. https://www.cfib-fcei.ca/sites/default/files/2021-04/FCEI_RapportAvril2021_Penurie-de-main-doeuvre-PME.pdf

Schmouker, O. (2020). 41% des Québécois prêts à changer d'employeur après la pandémie. Les affaires. https://www.lesaffaires.com/blogues/olivier-schmouker/41-des-quebecois-prets-a-changer-d-employeur-apres-la-pandemie/618180


0 vue0 commentaire